25 mai 2017

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Test roue Mavic Cosmic Carbone Utimate

Je vais vous faire part de mon test d’une paire de roue haut de gamme. Un des fleurons de chez Mavic:

les Cosmics Carbone Ultimate à boyaux !

mavic-cosmic-ultimate-carbone-boyau-copie

Tout d’abord côté esthétique, ces roues me font penser à un mélange entre des Corima Aéro+ et des Lightweight Standard ! En effet la finition en carbone 12K est simulable aux Corima, la roue avant avec son grand flasque et ses rayons carbones rappelle la Standard.

Intéressons-nous au côté technique de ces roues. Mavic a opté pour une nouvelle technologie sur les jantes, la TgMAX. Celle-ci consiste à assembler plusieurs types de résines de haute technologie puis à les fixer en utilisant un procédé thermique exclusif permettant d’obtenir une résistance maximale à la chaleur dégagée par le freinage. La jante mesure 40mm de profil, les rayons sont moulés sur la jante.

Sur la roue arrière une tension de rayon peut se faire côté opposé à la roue libre pour rattraper un voile mais sur la roue avant rien… Ce qui signifie envoi au SAV pour un  dévoilage !

Pour le moyeu de la roue avant, là encore une nouveauté, le système R2R, qui procure plus de légèreté, de rigidité et de robustesse « Rim to Rim ». Les rayons R2R vont d’un bord de la jante à l’autre en traversant le moyeu qui est un 100 % carbone à l’avant. A l’arrière le corps est aluminium comme l’axe. Comme toutes les Mavic haut de gamme, les roulements sont à cartouche étanches réglables et la roue-libre en acier FTS-L.

moyeu-avant-mavic-r2r-copie

Les rayons sont en fibre de carbone unidirectionnelle, de forme R2R pour la roue avant et pour le coté roue libre de la roue arrière.  20 rayons pour chaque roue, croisés à 2 avant et arrière côté roue-libre, radial côté opposé roue-libre avec les écrous en laiton ABS.

Le poids annoncé pour la paire est de 1185gr, la roue avant 520gr et une roue arrière ED11 de 665gr. Nous ne sommes pas dans la catégorie « light » mais plus sur une bonne moyenne pour des roues carbones à boyaux. (Pour rappel mes roues polyvalentes en 38 et 50mm moyeu DTSwiss 240s pèsent 1235gr). Malgré tout mon Focus Izalco Max monté avec ces Mavic accuse seulement 6,4Kg !

Maintenant que les présentations sont faites voyons le comportement sur route en test réel !

Dès les premiers tours de roues, on sent l’inertie des roues et une grosse rigidité de la roue avant. En revanche les roues amplifient énormément les bruits des boyaux sur le goudron, les changements de rapport qui claquent ! C’est très appréciable et cela vous donne la sensation de « marcher »fort ! Mais c’est tout simplement la conséquence d’une paire de roue 100% carbone qui résonne plus qu’une paire de roue à moyeux et rayons aluminiums. En revanche lors de grosse relance avec du braquet, je ressens un manque de rigidité sur la roue arrière. Je retrouve toujours ce problème avec toutes les paires de roues Mavic que j’ai eu l’occasion de tester ! Mais malgré tout il faut noter que ce flottement est bien moins présent que sur d’autres modèles de la marque  (il m’est arrivé de faire toucher le patin de frein arrière lors de relance avec des R-Sys!) ! Je dois en revanche avouer que Mavic a créé une roue plus polyvalente qu’exclusif, je m’explique :

Sur le plat même avec un fort vent latéral, l’avant n’est pas trop pris à défaut, mais il faut quand même bien tenir son guidon ! Lors des relances, la roue avant rebondit littéralement et vous propulse vers l’avant de manière incisive en vous incitant à tomber les dents ! Une incitation à l’attaque sur le plat et les relances, les coursiers apprécieront! Mais hélas toujours ce souci de roue arrière qui n’est pas en adéquation avec la roue avant !

moyeu-arriere-cosmic-carbone-ultimate-copie

En montée, assis au train on ressent une certaine légèreté de l’ensemble. Si vous optez pour une ascension en vélocité, vous ressentirez à nouveau le rebond de la roue avant et dans ce cas gare au trop plein d’énergie souvent fatale ! En revanche si vous n’êtes pas en vélocité ou très en avant lors de vos passages en danseuse, la roue avant est plus difficile à emmener. Celle-ci a tendance à fléchir et à devenir une masse inerte ! Tout simplement une différence impressionnante entre son usage « en forme » et un usage « planté » !

En descente, la paire est précise mais il faut noter que la roue avant a tendance à survirer sur asphalte dégradé ! Je dois avouer que pour ces tests ma paire était montée avec des boyaux Continental Compétition gonflé à 8,3 Bars pour l’arrière et 8 Bars pour la roue avant. Ce qui est ma pression habituel avec ces boyaux… Ainsi j’ai vraiment pût ressentir et comparer les roues et non les boyaux qui auraient pût m’induire en erreur.

En conclusion, je peux dire que ces Mavic Cosmic Carbone Ultimate sont des roues haut de gamme réservés à la compétition pour coursier ou également pour les sorties très sportives ! Une paire de roue très nerveuse et réactive ! Attention à ne pas les sortir si vous n’êtes pas en forme ou si vous optez pour une sortie avec de forts pourcentages ! Mais aux environs de 2800€ la paire, je persiste dans un montage de roue artisanal qui est plus personnalisé, qui répondra plus à vos attentes et dont le coût sera nettement inférieur !

  • Moi, je ne jure que par mes Cosmic Ultimate depuis 5 ans… Mon fiston de 14 ans a maintenant les siennes, mais bien évidemment réservées uniquement à la compétition… Toujours achetées d’occasion.